Contrairement aux méthodes classiques qui se focalisent sur la mémoire, la pédagogie Montessori s’articule autour de la découverte de l’enfant vers de nouveaux apprentissages. Il doit lui-même comprendre le fonctionnement des principes qui lui sont enseignés. Sa satisfaction d’avoir réussi n’en sera que décuplée. Découvrons plus en détails, comment fonctionne la méthode d’apprentissage des mathématiques au sein de l’école Graine à Grandir.

Le matériel des mathématiques : comment ça marche ?

Le choix et la disponibilité du matériel occupent une place importante dans l’apprentissage. En effet, il n’est pas toujours aisé d’intéresser les plus jeunes dans la découverte de cette matière jugée par beaucoup d’enseignants comme difficile. Les enfants peuvent disposer librement du matériel qui leur est présenté afin qu’ils prennent conscience de la taille des nombres et des quantités. Dans un premier temps, ils apprennent à reconnaitre la différence entre les plus petits chiffres et les plus grands. C’est une première étape d’initiation simple qui conduira ensuite les enfants à s’initier aux calculs.

Le matériel de mathématique est toujours codé par couleur car il est plus attrayant pour les élèves. En effet, ce type de matériel donne des impressions sensorielles et tactiles très précises.

La méthode et les objectifs

Le but du matériel des mathématiques est une approche sensorielle. En effet, les enfants ont besoin de toucher, de voir et d’expérimenter le poids. Les sens de l’enfant sont stimulés avec ce type de matériel sensoriel.

Il est important de toujours d’isoler une qualité particulière dans le matériel qu’on présente. L’enseignant doit donner un concept clair et précis. Par exemple : entre les barres rouges et bleues, seule la longueur doit varier. Le reste est identique.

De même, que l’élève doit pouvoir contrôler son erreur et s’auto-évaluer. Le matériel est conçu pour avoir des moyens de contrôle évident et mettre en avant la bonne réponse. Néanmoins, c’est le processus qui reste important. La notion d’auto-correction est introduite quand l’enfant est suffisamment prêt pour comprendre la bonne réponse.

L’apprentissage passe par la répétition des exercices et des activités. Les enfants doivent pouvoir vivre le concept des nombres concrètement à travers l’apprentissage de leur corps dans l’espace : ramper, s’étirer, s’allonger.

De plus, le matériel est une première étape qui permet à l’enfant Montessori de développer ses connaissances et de s’approprier les différents mécanismes de compréhension des mathématiques. Par la suite, il se libèrera du matériel pour progresser davantage dans son apprentissage.


Les différentes étapes du programme de mathématiques

Le programme de mathématiques est très structuré, hiérarchisé et logique. On observe cinq divisions majeures du programme qui permettent d’apprendre les concepts de base. Découvrons-les ci-dessous :

  1. la numération car elle permet de mémoriser les concepts de base des opérations. On retrouve les  barres numériques de 1 à 10, les chiffres rugueux, les cartes et les jetons, les boîtes de fuseaux, le jeu de mémoire des nombres, les cartes et jetons, la table de Séguin, les tablettes avec les perles, etc.
  2. les opérations. L’accent est mis sur le processus. On présente à l’enfant le système décimal qui est l’opération de base de l’addition, de soustraction, de multiplication et de division
  3. Le pont ou le lien. Il s’agit des exercices de transition. C’est une étape où l’enfant voit concrètement les nombres avec les perles de couleurs
  4. les exercices de mémorisation dont l’objectif est de parvenir à trouver le résultat. Au fur et à mesure, la précision va s’affiner. A ce stade, l’impression sensorielle de l’enfant est très importante
  5. l’abstraction est introduite graduellement grâce  aux exercices d’opérations

Entre 3 et 6 ans, les enfants sont encore dans le concret. Ils entreront ensuite dans l’abstraction, plus ou moins vers 5, 6 ans. Le matériel utilisé par les écoles Montessori, permet aux enfants de toucher des formes et des couleurs différentes. Cela leur permet de se familiariser très tôt avec les mathématiques simplement et concrètement. Ainsi ils fondent les bases solides pour leurs futures apprentissages plus abstraits.

Selon Maria Montessori, fondatrice de la pédagogie Montessori, l’esprit des mathématiques fait partie de l’esprit absorbant. Pour définir simplement « l’esprit absorbant », on pourrait dire que c’est la capacité d’abstraire, de raisonner, de chercher, d’imaginer, de calculer, de mesurer et d’être précis. L’environnement de l’enfant Montessori est essentiel pour que celui-ci puisse progresser et être stimuler afin d’accroître ses connaissances. Son environnement doit être propice au développement de son apprentissage.

Articles récents

Comment fonctionne l’éducation par la paix ?

Comment fonctionne l’éducation par la paix ?

La pédagogie Montessori est avant tout une vision de l’humanité et de la société. Maria Montessori résume la paix, non pas par un moment de non guerre ou d’absence de conflits mais par un état de calme, de tranquillité et de non perturbation intérieure. Dès le départ, sa conception de l’école passe par l’autonomie des enfants, les relations apaisées et l’instauration d’une ambiance pacifique.

L’intérêt du libre choix des activités

L’intérêt du libre choix des activités

La pédagogie Montessori regorge de nombreux principes et concepts qui ont pour vocation de rendre les enfants le plus autonome possible et épanouis au sein de leur classe. Le libre choix est l’un des piliers fondateur de cette pédagogie. Il aide l’enfant à faire seul et à penser par lui-même, pour qu’il puisse s’intégrer à la société (sa classe en l’occurrence) tout en étant lui-même.

7 activités Montessori pour la maison

7 activités Montessori pour la maison

Comment occuper les enfants pendant le week-end ou les vacances scolaires ? On vous propose quelques idées d’activités que vous pouvez reproduire facilement à la maison. En effet, la pédagogie Montessori mise sur un enseignement par l’expérience, la manipulation et l’autonomie de l’enfant. Le matériel pédagogique a l’avantage d’éveiller les cinq sens des enfants.